Lecture

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie GRIMALDI

J’ai choisi ce roman pour « passer le temps » dans le TGV. Je n’avais encore rien lu de Virginie Grimaldi donc j’ai voulu tenter et ce fut une belle découverte pour moi. Ce roman est écrit d’une façon simple et assez juste. L’histoire est bien menée, les personnages sont attachants. Bien que le sujet du roman ne soit pas des plus joyeux à aucun moment on ne verse dans le larmoyant ou le sentimentalisme. On suit juste le parcours de réflexion de Pauline, le personnage principal et au fil de la lecture on se rend compte que ses interrogations pourraient être les nôtres si nous traversions quelques choses de similaire. Du coup j’ai mis ses autres romans dans ma PAL ! Et vous lesquels avez-vous préférés ?

9782253088110-001-T

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie nous raconte l’histoire de Pauline qui voit sa vie exploser lorsque Ben son mari lui dit qu’il veut divorcer. Pauline retourne chez ses parents avec son fils. La cohabitation n’est pas facile, elle traîne son malheur en espérant que la douleur finisse par s’estomper un jour.  Au fond d’elle Pauline reste persuadée que son mari va revenir vers elle, elle se met à lui écrire des lettres pour lui rappeler les meilleurs moments de leur vie à deux . Lorsqu’elle se retrouve en congé forcé Pauline décide de rejoindre sa famille dans la maison de vacances, histoire de changer d’air et peut-être de reprendre des forces au milieu des siens. Mais la famille ce n’est pas toujours facile, on y découvre des personnalités en apparence forte mais qui au fond d’elles sont fragiles; marquées par des histoires passées. Ses vacances familiales vont petit à petit permettre à chacun de dévoiler une partie de leurs souffrances, permettant alors aux autres de mieux les comprendre. Lorsque Pauline rentre chez elle, elle découvre que son mari à lui aussi décidé de se prêter au jeu des lettres. Au travers de 13 lettres, Ben livre sa version de leur 15 ans de vie commune et l’on peut voir que leur vision du couple n’était pas vraiment la même. Avec ses lettres Pauline commence à accepter l’idée que son mariage est terminé mais qu’elle n’a pas tout perdue, il lui reste son fils et sa famille avec qui elle s’entend un peu mieux. Elle a finit par comprendre que parfois il faut savoir marcher dans l’obscurité pour apercevoir la lumière.

 

Disponible en livre de poche  – 9782253088110 – 7€90

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s