Lecture

PAL

  • Petits miracles au bureau des objets trouvés – Salvatore Basile
  • Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper – Phaedra Patrick
  • The Wicked Deep – Shea Ernshaw
  • Blanc mortel – Robert Galbraith
  • On regrettera plus tard – Agnès Ledig
  • … et bien d’autres encore !

Et vous quels livres font partie de votre PAL immédiate ?

Lecture

Confinement oblige …

… il faut trouver de quoi s’occuper et ce pour une période encore assez longue. Pour ma part j’essaie d’alterner entre différentes activités :

  • la lecture principalement, c’est aussi le moment pour ranger et trier sa bibliothèque, essayer un classement différent, redécouvrir des trésors oubliés … et faire une liste des prochains livres à acheter parce qu’on a jamais assez de livre de toute façon
  • la cuisine : tester différentes recettes avec ce que je trouve dans mes placards pour éviter de ne manger que des pâtes, c’est aussi le bon moment pour ranger les placards !
  • un peu de rangement dans la maison. Faire enfin ce fameux tri dans le linge dont on parle à chaque changement de saison et qu’on ne fait jamais : une pile à donner, une pile à recycler, une pile à vendre. Ranger, trier, classer ses papiers plus d’excuses pour qu’ils s’empilent sur un coin de bureau.
  • chouchouter ses plantes d’intérieurs : un peu d’engrais,un petit dépoussiérage des feuilles …
  • revoir les séries et films chouchous de notre adolescence et en découvrir de nouvelles aussi !
  • réécouter des vieux albums en dansant dessus en pyjama le matin pour bien commencer la journée.
  • écrire ou appeler la famille et les amis, un petit mot, un message juste pour leur dire qu’on pense à eux, qu’ils nous manquent et qu’on espère qu’ils vont bien
  • prendre soin de soi : une manucure, un soin du visage, un gommage du corps, un bain chaud …
  • faire une liste de tout ce que j’ aimerais faire une fois le confinement terminé …
  • éviter les infos et la plupart des réseaux sociaux qui sont pour ma part beaucoup trop anxiogènes et remplit de haters et ce concentrer sur le positif
  • prendre enfin le temps d’essayer la méditation, le yoga ou les pilates
  • mais surtout rester à la maison pour me protéger et protéger les autres !

et vous que faites-vous pendant cette période de confinement pour ne pas avoir un coup de blues ?

Lecture

Où les roses ne meurent jamais – Gunnar STAALESEN

Livre découvert grâce à lecteurs.com est à l’ Opération les explorateurs du polar. Merci à eux !

Dans les années 70, Mette tout juste 3 ans disparaît du bac a sable dans lequel elle jouait. 25 ans plus tard, sa mère Maja est toujours hantée par ce jour maudit, ne pas savoir ce qui est arrivée à sa fille est pire que tout. Alors que la date de prescription approche à grand pas, elle décide de faire appel à un détective privé Varg Veum pour jeter un œil sur le dossier d’enquête concernant la disparition de sa fille.

Varg Veum saint patron des causes perdues se plonge dans cette enquête et part à la découverte des premières communautés d’habitation. Difficile de raviver les mémoires après tant d’années surtout quand la plupart des témoins de l’époque ont déménagé ou se montrent réticents.Luttant conter son addiction à l’aquavit tout en ce concentrant sur l’enquête , Varg va de secrets en mensonges jusqu’à obtenir la vérité.

Pour moi il s’agit du premier roman de Gunnar Staalesen que je découvre malgré une belle bibliographie et je dois dire que le style d’écriture m’a beaucoup plu. La psychologie des personnages est bien travaillée et quelques lignes suffisent pour cerner les protagonistes sans que cela tombe dans la caricature. Les personnages ne sont pas parfaits, ils sont juste humains.

Les chapitres relativement court donnent du rythme à l’histoire et rendent la lecture agréable. Les indices sont savamment disséminés tout au long du récit,le tout accompagné de deux ou trois rebondissements qui nous font douter de nos propres déductions jusqu’à la révélation finale qui pour ma part ne faisait pas partie de mes hypothèses.

Ce fut un vrai plaisir de lecture, je trouve que les polars scandinaves ont une atmosphère bien à eux qui nous entraîne directement en plein cœur de l’histoire.

J’ai d’ores et déjà ajouté la série des Varg Veum dans ma PAL.

Livre disponible aux éditions Gaïa dans la collection Gaïa polar – 9782847208719 – 21 €

Lecture

Les os des filles – Line PAPIN

Masse Critique de Janvier – Babelio
9782234086586

Totalement ravie d’avoir été sélectionnée par Babelio pour les masses critiques de Janvier et surtout d’avoir reçu le tout nouveau roman de Line Papin dont je suis les parutions depuis le début.

Dans ce 3ème roman, Line Papin nous emmène dans une histoire beaucoup plus intimiste que les précédentes puisqu’il s’agit d’une partie de sa propre vie qu’elle a choisi d’évoquer dans Les os des filles.

Line retrace son enfance merveilleuse à Hanoï, ville chérie par dessus tout. Elle y évoque son amour sans faille pour cette ville pauvre, sale, grouillante mais tellement pleine de vie et de liberté. Une ville de tous les possibles pour qui sait l’accepter et la voir tel qu’elle est réellement. Son quotidien c’est la vie en tribu ou toute la famille vit sous le même toit autour des grands-parents ciment du noyau familial et surtout de Bâ sa grand-mère maternelle. Elles ont une relation fusionnelle ; comme si la naissance non planifiée de Line signait la renaissance de Bâ qui a subit les affres de la guerre et désormais savoure la vie auprès des siens et surtout auprès de sa petite fille Line dont un amour inconditionnel et inaltérable semble les unir.

A 10 ans, Line est encore une enfant insouciante lorsque ses parents décide de quitter le cocon familial pour s’installer quelques rues plus loin dans leur propre appartement. Qu’importe les rituels restent les mêmes et Line continue de passer le plus clair de son temps chez ses grands-parents avec le reste de la famille, les portes quand il y en a ne sont de toute façon jamais fermées et tout le monde est toujours le bienvenu. La vie est belle !

Et puis un jour, tout change, le père de Line a le mal du pays et même si il aime passionnément le Vietnam, la France lui manque et il veut retourner auprès des siens … Les cartons, la tribu se réunit pour la dernière fois, un dernier au revoir par la vitre du taxi, l’aéroport, le long trajet et enfin la Touraine. Hanoï n’est plus qu’un souvenir lointain. Line se retrouve seule avec sa mère, cette femme qui n’a jamais su comment exprimer son amour à sa fille comme aurait pu le faire sa grand-mère ou sa nourrice. Toujours marquée d’avoir grandi en temps de guerre sa mère se montre distante avec sa fille et elles s’éloignent l’une de l’autre au lieu de se rapprocher pour faire face à cette nouvelle vie plein d’inconnus. Line se raccroche alors à ses jeunes cousines qui lui transmettent les codes de la vie à la française ; avec elles, Line retrouve un peu de son insouciance perdue. Mais voilà que bientôt il faut partir encore : pour Paris cette fois. Paris ville Lumière dit-on mais pour Line ce serait plutôt Paris ville de grisaille, de froideur, de solitude et de silence. Line se renferme sur elle-même et s’isole … lentement elle se laisse mourir. Hanoï son paradis perdu lui manque ; lui manque à en crever même. Ses parents sont impuissants face à la souffrance qui anéantit leur fille. Comment pourraient-ils se douter du mal qui ronge leur fille et de la guerre intérieur qui fait rage en elle. Une lutte sans fin entre son esprit et son corps.

Perdue dans son passé, dans celui de sa mère et de sa grand-mère, Line lutte pour ne pas perdre pied. Elle sera même hospitalisée tant son état physique est préoccupant.

A 17 ans, le manque d’Hanoï est plus fort que tout et Line n’a qu’une idée en tête y retourner coûte que coûte ! La voilà donc de retour sur sa terre natale, mais les choses et les gens ont changé depuis tout ce temps. C’est toujours Hanoï mais ce n’est plus la même ville que celle que Line chérissait. Elle s’y sent étrangère tellement son Vietnamien est rouillée par tant d’années où il est resté silencieux.

Il faudra encore plusieurs voyages pour que Line fasse le deuil de cette vie passée et qu’elle accepte sa vie présente. Ni vraiment Vietnamienne , ni vraiment Française ; Line doit composer avec sa double nationalité et sa double culture afin de retirer le meilleur de chacune d’ elles pour s’épanouir pleinement dans la vie qu’elle aura choisie.

Un très beau roman qui confirme la plume talentueuse de Line Papin !

A paraitre aux éditions stocks le 03 avril et disponible dans toute les bonnes librairies !

Lecture

Challenge Littéraire 2019 – JANVIER

Thématique libre  de Janvier  2019

Pour moi ce fut assez facile de choisir un livre pour cette thématique sachant que je lis cette série depuis son début, je ne pouvais pas manquer la sortie de ce 13ème tome des aventures d’Agatha Raisin !

Dans ce nouvel opus, un tout nouveau et très séduisant vicaire s’installe à Carsely pour seconder le pasteur Bloxby. Toute la population féminine est en émoi. Agatha n’ayant pas de nouvelle de James, ni de ses autres prétendants, elle ne compte pas laisser sa place à ses rivales mais hélas quelques heures après avoir dîner en tête à tête avec le charmant prélat voilà que ce dernier est retrouvé assassiné dans le bureau de l’église. Les soupçons se portent sur le pasteur Bloxby dont le mobile évident serait la jalousie de voir un nouveau pasteur attirer les foules lors du prêche dominical. Par amitié pour Mrs Bloxby, Agatha mène l’enquête.

Un nouveau tome toujours plein d’humour avec une Agatha aussi douce que du papier de verre !

Thématique imposée de Janvier 2019

Nous retrouvons Polly, Huckle et Neil le macareux  à Mount Polbearne où tout semble aller pour le mieux : mais rien n’est éternel. Lorsque Mme Manse décède , les ennuis commencent pour Polly. Le neveu de cette dernière est bien décidé à reprendre les rennes de la boulangerie, il met son nez partout et à sa vision bien à lui de ce que doit être un commerce ; tout se complique pour Polly.  Son travail est en péril, mais ce n’est pas tout : elle va devoir faire face à l’absence de Huckle qui est obligé de retourner travailler en Amérique, la femme de Tarnie revient sur l’île et s’installe juste au dessus de la boulangerie dans l’ancien appartement de Polly, ses meilleurs amis essuient un énorme revers financier, le frère de Huckle venu lui rendre visite sur l’île s’évapore soudain et une grosse tempête s’annonce au loin … Les mauvaises nouvelles s’amoncellent mais Polly ne baisse pas les bras et comme on dit souvent après la pluie le beau temps !

Lecture

Challenge Littéraire 2019 !


Assez prolifique sur les réseaux sociaux il y en a pour tous les goûts et tous les genres ! Cette année avec ma BFF on a décidé de se laisser tenter et d’en créer un sur mesure pour nous et qui soit réalisable !

Notre challenge sera double, car pour chaque mois de l’année nous avons sélectionné une thématique, il ne nous reste plus qu’à fouiller dans nos bibliothèques pour trouver l’élu !

mais … pour corser les choses nous avons faire une autre liste de thématique où cette fois ci c’est nous qui imposons un livre à l’autre histoire de varier les plaisirs et comme nous n’avons pas forcément les même goûts je suis sur que cela nous permettra de faire de belles découvertes !

pour ne pas exploser nos budgets on privilégie de préférence les livres de nos biblios perso, la bibliothèque municipale, les livres d’occasion, les boites à livres ou les biblio des autres !

Et vous participez-vous à des challenges littéraires ?

Lecture

Secrets magiques – C.C Mahon

Vegas Paranormal / Club 66. T1 : Secrets magiques

Avec un peu, beaucoup de retard même ma nouvelle lecture du moment ! Faites vos valises on part pour Las-Vegas babies !!!!!!!!!

Erica St Gilles est propriétaire d’un bar réservé exclusivement aux créatures surnaturelles. Un endroit neutre protégé par une pléthore de protections magiques où ses étranges clients peuvent se côtoyer sans danger tout en restant sous la vigilance des employés du bar, un petit conseil mieux vaut ne pas énerver le videur il parait que c’est un ours mal léché !
Lorsqu’une employée disparaît, Erica est persuadée que les démons de son passé l’ont retrouvée, elle n’a d’autres choix que de faire face à ses anciennes peurs et de les affronter afin de tout faire pour protéger ses employés et la nouvelle vie qu’elle s’est construite. Elle ne peut pas fuir éternellement ! Refusant que ses employés lui viennent en aide elle part seule à la recherche du tueur et fini par se rendre compte qu’il n’y a pas UN mais plusieurs méchants et qu’il est hors de question qu’ils gagnent la partie !

Ce livre m’a beaucoup plu, l’écriture est fluide, rythmée,l’histoire est bien menée on a toujours envie d’en savoir plus et finalement on s’aperçoit qu’on a lu le roman d’une traite. J’adore le caractère bien trempée d’Erica et les personnalités attachantes de ses employés. Chacun des personnages à ses forces et ses faiblesses ce qui les rend tour à tour attachant ou énervant mais au moins on se souvient d’eux à la fin du livre !

Le petit plus que je trouve juste génial c’est que dans ce roman on croise un personnage que l’on retrouve dans une autre série écrite par une autre auteure mais dont l’univers reste commun et les personnages se baladent d’une saga à l’autre ! Un peu comme la sage U4 (qui est génial aussi soi dit en passant !). L’autre série dont il est question est celle écrite par
Charlotte Munich « L’un pour taper sur l’autre » et qui fait partie d’une de mes prochaines lectures cela va s’en dire !

Le 07 janvier prochain sort le tome 2 de cette nouvelle saga